1

Electricite : Generale

 

 

 

- Des prises plus design ? Un circuit électrique à encastrer ? Une rampe lumineuse ou un radiateur à installer ?

Pour y voir clair dans toutes vos installations et branchements électriques, faites confiance aux conseils éclairés de P.E.S.M.

- Installation, mise aux normes : 

- Installation électrique

- Câblage

- Pose de prise électrique

- Tableau électrique

- Convecteur

- Rénovation électrique maison, appartement, bureaux

- Remise aux normes des installations électriques

- Disjoncteur différentiel

- Alarme

- Interphone

- Automatisme de portail

- Volet roulant électrique

- Sèche-serviette

- Domotique

 

Dépannage :

- Dépannage de tous appareils électriques

- Sèche-serviette, radiateur, volet roulant, automatisme de portail, cumulus

- Panne d'électricité

2

Les normes

 

- Sécurité des personnes et des biens.

La norme NF C15-100 est la référence qui doit être appliquée pour toutes les nouvelles installations électriques basse et haute tension.

La section des câbles, le nombre de prises ou de points d’éclairages par circuit sont définis par ces normes.

Tous les matériels utilisés pour maintenir ou se servir de l’installation électrique doivent comporter la norme NF (Norme Française).

3

Quelques points fondamentaux a respecter :

 

 

 

- Interrupteur principal (dit de branchement ou abonné):

Présence d’un appareil de coupure général à l’intérieur de l’habitation situé à moins de 180 cm du sol, possédant un seul branchement par borne calibré à 650mA maximum (possibilité de l’intégrer dans un placard ne nécessitant pas d’outils ou clé pour l’ouvrir).

Il ne doit pas être placé sous un point d’eau ou au-dessus de feux ou plaques de cuisson.

Il ne doit pas être placé dans les zones d’un local contenant une baignoire ou une douche.

La protection par dispositif différentiel à l’origine de l’installation devra comporter une sensibilité non retardée et non réglable et appropriée aux conditions de mise à la terre afin de protéger l’ensemble de l’installation électrique.

Le test par le bouton test ne vérifie que la partie mécanique du dispositif, ce test évite ainsi que le dispositif ne se grippe.

- Disjoncteurs ou porte-fusibles :

Les disjoncteurs ou porte-fusibles sont une protection contre les surintensités adaptés à la section des conducteurs, chaque circuit doit être protégé à son origine au minimum sur les conducteurs de phase.

Les appareillages ne doivent pas présenter de traces d’échauffement.

Les disjoncteurs réglables en courant protégeant des circuits terminaux ne sont pas admis à l’exception du disjoncteur de branchement (placé à l’origine de l’installation).

Lorsque le conducteur de neutre est commun à plusieurs circuits, les conducteurs de phase doivent être groupés sous une même protection ou la somme des calibres des protections concernées doit être adaptée à la section du neutre.

Le courant assigné du dispositif de protection contre les surintensités placé à l’origine du circuit doit être adapté à la plus petite section des conducteurs de ce circuit.

- Conducteurs (câbles, fils) :

Protection par fusible à cartouche normalisé ou disjoncteur dès son origine au moins sur les conducteurs de phase. Élimination de tout risque de contacts directs avec des éléments sous tension.

Elimination des fils en coton ni d’appareillages en bakélite.

- Prises de terre :

Toutes les terres doivent être reliées entre elles pour ne pas créer une différence de potentiel, relier également les tuyaux de gaz, eau et chauffage central (L.E.P).

Vérifier la résistance de la prise de terre et adapter la valeur de protection des interrupteurs différentiels si besoin, pour rester sur des interrupteurs différentiels ordinaires (30mA) la valeur de restante devra être inferieur à 100 ohms au delà de 1667 ohms des mesures compensatoires devront être mises en place dans le cas de logement collectifs uniquement.

La section minimale du conducteur principal étant de 16mm2 pour du cuivre isolé. 

- Salle d’eau :

Respect de règles strictes des volumes et présence d’une liaison équipotentielle.

Mise à la terre des tuyaux de gaz, eau, chauffage central, le corps métallique de la baignoire ou du bac à douche, la broche de terre des prises de courant (L.E.P). Les boites de dérivation, les tubes, les châssis métalliques apparents contenant des conducteurs ou supportant de l’appareillage devront être remplacés par du matériel conforme.

Dans les autres locaux, ils pourront être reliés à la terre ou protégés par un dispositif différentiel à haute sensibilité (30 mA).

N’ont pas l’obligation d’être reliés à la terre, les radiateurs de chauffage central reliés à des canalisations isolantes, les robinets en matériaux ou paroi externe isolantes, les appareils non électriques et non chauffants en métal (porte-serviettes, grilles aération), les pieds de baignoire (même métalliques).

- Les prises de courant placées à l’extérieur :

 Les socles de prise doivent être protégés par un dispositif différentiel à haute sensibilité (30 mA).

Nos Partenaires

Services & Conseils

Notre objectif est la "satisfaction de notre clientèle". Nous réaliserons une étude des déperditions et de consommation énergétique, afin d'établir un bilan des solutions les mieux adaptées à votre environnement sur les aspects

  • - économiques
  • - pérennité / fiabilité
  • - souplesse et confort

Nos Coordonnees